cestpasmal.com - Bienvenue en Isère
Contact : parceque@cestpasmal.com

La France à la conquête de leur 8ème merveille du Monde.

c'est pas mal - Arco - 1

Depuis le 9 juin la planète vit au rythme du foot, les places et bars se remplissent dès que l'équipe nationale foule la pelouse… l'alcool coule à flot… les bureaux se vident… les pizzerias explosent leur chiffre d'affaire.

L'Asie, L'Afrique, L'Amérique du Sud, L'Europe (et l'Amérique du Nord sous peu puisque les championnats de NHL et NBA viennent de se terminer…) attendent les confrontations entre les pays majeurs qui interviennent dès l'entrée dans les phases finales et leur fameux match à élimination directe avec comme 1er étape : le 8ème de finale…

L'Allemagne (à domicile), l'Angleterre, le Brésil, l'Argentine, l'Equateur, la Suède, l'Italie, l'Espagne, la Suisse, le Portugal et quelques autres encore font la fête autour de cet événement grâce à la bonne tenue de leur équipe dans cette compétition …scène de liesse, rassemblement populaire sans problème de racisme ou autres, le syndrôme "Black, Blanc, Beurre" de la France de 98…

Vous remarquez (au passage) que tous les voisins de notre beau pays sont qualifiés… de Nord au Sud, d'Est en Ouest, un seul petit pays gaulois n'a pas cédé à la folie du  fussball : les irréductibles français…qui galèrent pour se sortir d'une poule "encombrante".

Le média continuant à faire ce qu'il fait de mieux, une analyse à court terme sur 15 jours, valable une semaine, pour une vérité de 2 heures…oubliant les évènements, ce qu'ils avaient écrit ou dit quelques jours plutôt.

Et la masse populaire fondent leurs opinions et arguments sur ces vérités éphémères.

Notre situation pour la qualification en 8ème de finales en est l'exemple type. Le français critique, râle, conspue ceux la même qui ont été idolâtré, porté sur un pied d'es tale pour ce qui est à la base un jeu, un sport et qui est devenue dans notre société de consommation les arènes modernes avec ces enjeux, ces exploits, ces déboires… pouce vers le haut ou vers le bas ? la vie ou la mort (médiatique) ? … il reste quand même un match … merde !

Les opinions sont globalement toujours les mêmes mais les arguments bien différents selon son l'âge, sa tranche social et la façon dont on vit notre époque.

Rentrons dans ces bons vieux stéréotypes que l'on adore :

Marcel B. , agriculteur d'une soixante d'années, qui n'a quitté ces champs et vaches que pour les voyages en bus de "Filibert" pour visiter le Cambodge assis l'appareil photo vissé sur l'œil. Ce même Marcel qui  a des lingots sous son lit et qui n'a jamais fait confiance aux banques… pour lui, l'équipe de France sans est même plus une avec tous ces gens de couleurs on croirait voir l'Afrique … ces noirs, ils savent courir mais c'est pas les Kopa ou Fontaine d'avant… de toutes façons au dernier meeting de JM à la foire de la Beaucroissant ont lui a dit que dans la ville y'a plein de jeunes qui foutent la merde alors c'est pour ça que lui il en veut pas de cette équipe et de ces jeunes même si la dernière fois qu'il est allé dans une ville de plus de 10 000 habitants c'était en 1945 pour fêter l'armistice.

Gilles V., dit Gillou, préparateur de commandes pour une grosse firme française, 30 ans de maison des rituels immuables : un petit blanc à 10 h, la salade de pates de Mme Gilloux à 12 h avec le petit rouge qui va bien et dès que ce connard de responsable RH a fait son tour du matin, taillage en règle des bureaux et de leur politique d'entreprise…lui, SA coupe du monde, ça fait 4 ans qui l'attend depuis la branlée de la dernière en Corée, et depuis le début il le dit : Domenech c'est un con ! Les joueurs pétaient de tunes qui savent même pas ce que c'est de mouiller le maillot : dehors ! ils feraient mieux de s'entraîner au lieu de faire des pubs ! Ah quand c'était St Etienne c'était autre chose, putain de poteau carré…

Paul de H., responsable RH dans la même boite que Gilloux  mais lui il sait que tout va être délocalisé dans 6 mois car Gilles et ses potes deviennent trop chiants avec leur revendication sociale, une climatisation dans le hangar où il fait 48° C l'été , ça va pas ! t'as vu le prix ! et puis les actionnaires ont dit que les chiffres de l'année dernière doivent être en hausse de 20 % pour cette année alors on se sert la ceinture ! Lui, la coupe du monde, il ne voit que les retransmissions des résumés à minuit car il sort du taf à 22h. Le problème pour lui est avant tout politique… Chirac compte sur l'Equipe de France pour se faire réélire et Domenech est un gaucho fini qui ne supporte pas que Zidane soit reçu à l'Elysée  … La qualification contre le Togo se jouera sur un coup de téléphone des autorités françaises au président Togolais sur une question d'augmentation de l'enveloppe de subventions des pays francophones…

Suzanne L., femme foyer, 35 ans, en charge de 3 merveilleux enfants qui passe leur temps  à la rendre chèvre… elle a commencé à suivre l'équipe de France en 98. Elle adore Bixente Lizarazu et Ludo Guily dans leur petit short moulant… elle ne comprend rien au hors-jeu et croit que  4-5-1 et 4-4-2, c'est le score à la mi-temps… Pour elle, la coupe du monde, c'est juste un prétexte pour son homme de voir ses potes débarquer tous les soirs et vider bière sur bière avant, pendant et après le match… que la France aille en 8ème ou pas elle s'en fout car elle a déjà repéré le beau Fernando Torres chez les espagnols …

On supporte la France métisse et ses footeux millionnaires et même les récupérations politiques et médiatiques si elle gagne mais quand elle perd….chacun trouve son argument, sa vision des choses bien souvent extra-sportive qui est la cause de...  De quoi justement, l'équipe de France n'a-t-elle pas toutes les cartes en main ? Le supporter même de base doit être celui qui supporte son équipe de la 1er à la 90ème mn, du 1er au dernier match … allez les bleus, faites nous rêver ! et si ça passe, vous trouverez toujours un hypocrite pour vous dire : "Tu vois, je te l'avais dit …"

Auteur Dac
Date 21-06-2006
Illustration Arco
Sites de bitcoin gratuit fiable
Trouver un pneu pas cher grâce à notre partenaire
lire les mentions légales